Transports : La grève continue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

17 novembre 2007. – Pour le quatrième jour consécutif, les grèves ont continué ce 17 novembre alors que la SNCF appelle à la négociation et le gouvernement à la responsabilité de chacun. Le nombre de grévistes ayant sensiblement diminué, les perturbations sont toujours importantes avec le RER B toujours fermé.
Dans le but "d'accélérer la sortie du conflit", la SNCF a envoyé aux syndicats, une lettre invitant aux négociations, aujourd'hui, la perspective d'une grève croisée avec le mouvement de fonctionnaires prévu mardi est probable. L'Unsa, Sud-Rail et FO réclament à la CGT-Cheminots, premier syndicat de l'entreprise, « l'assurance de pouvoir négocier sur l'ensemble des éléments de la réforme" ». De son côté, la CFDT cheminots a appelé à une reprise du travail. Alors que la FO précise que les trois-quarts des assemblées générales ont voté la reconduction de la grève jusqu'à lundi. Le dialogue avec l'État est toujours rompu, le premier ministre déclarant que les négociations pourraient se produire mais sans aborder la réforme des régimes spéciaux, cause de la grève.
François Fillon a, par ailleurs, posé comme condition à toute négociation un "appel à la reprise" du travail. Il s'est félicité de la reprise du travail de EDF-GDF après négociation effectuée sans la CGT et sans que le sujet sur les retraites n'ait été évoqué.

Sources