Tous les sites du Groupe Lagardère en panne aujourd'hui

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonymous : en sont-ils la cause ?...
Cette hypothèse a circulé ce matin sur le web, mais elle a été démentie dans l'après-midi.

24 février 2012. – Depuis hier soir, lorsque l'on cherche à se connecter sur l'un des sites ci dessous :

Les seules réponses obtenues étaient les messages ci-dessous :

Not Found

The requested URL (...) was not found on this server.

ou

backend error 

Or, tous les sites appartiennent au Groupe Lagardère.

S'agit-il d'un piratage ? C'est ce que supposent certains qui l'attribueraient au collectif Anonymous.

Cependant, Jean-Marc Morandini évoque une « Grosse panne »[1].

Le Journal du Dimanche affirme sur Twitter qu’un grave incident de réseau serait survenu cette nuit alors que Europe 1, toujours sur Twitter, s'excuse ainsi : « Bonjour à tous, notre site web est actuellement en panne, toutes nos excuses ! Nos équipes travaillent à résoudre le problème ».

Évolution

Les différents sites ont été rétablis dans l'après-midi et nous les avons suivi en direct :

  • 12h 00 : pcinpact.com a été rétabli
  • 13h 30 : elle.fr et premiere.fr fonctionnent de nouveau,
  • 13h 45 : c'est au tour de jdd.fr ; sports.fm & canalj.fr de répparaitre sur la toile alors que l'on obtient une page un peu brouillon sur parismatch.com (problèmes de mise en page),
  • 13h 58 : la situation est redevenue normale sur parismatch.com,
  • 14h 00 : europe1.fr et rétabli à son tour alors que virginradio.fr et rfm.fr sont en cours (même état que Paris Match quelques minutes plus tôt),
  • 14h 05 : virginradio.fr et rfm.fr fonctionnent convenablement à leur tour et seul le site du magazine people public.fr reste inaccessible,
  • 14h 17 : public.fr fonctionne de nouveau.

La situation est donc redevenue normale sur tous les sites du groupe, mais il n'est toujours pas établi formellement si l'origine de ces dysfonctionnements est due à une panne technique ou à un piratage.

Ce serait donc bien une panne technique qui aurait frappé les sites du Groupe Lagardère.

Notes et références

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).




  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.