Tour de France 2009 : Lance Armstrong a un plan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Foule autour de Lance Armstrong lors de la 4e étape du Tour de France 2009 à Montpellier.

12 juillet 2009. – Après neuf jours de course, l'américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, interrogé par France Télévision, déclare qu'« il y a de la tension » dans sa cohabitation avec l'espagnol Alberto Contador.

Armstrong tient à relativiser, dimanche soir, les 21 secondes d'avance de son coéquipier acquis à Arcalis, en Andorre. « Je ne vais pas dire que j'ai suivi facilement parce que c'était une accélération assez impressionnante. J'aurais pu le suivre mais j'ai été surpris et cela n'aurait pas été correct de contre-attaquer », précise-t-il. « Donc, j'ai attendu les autres coureurs. Je pensais qu'ils pouvaient revenir mais ils n'ont pas réussi ».

Revenu après trois ans de retraite, le coureur de l'équipe Astana envisage de se battre pour la victoire finale, à ce propos il déclare que « si on [lui] proposait ce soir la troisième place à Paris, [il] ne signerai[t] pas […]. Pour moi, Alberto Contador est très fort, très ambitieux. J'aimerais gagner mais si c'est lui le meilleur coureur, je n'y peux rien. J'essaie de rester assez détendu. Il reste 75 % de sélection à faire sur ce Tour ».

L'américain pense que c'est « [l']enchaînement entre Colmar et le sommet du Ventoux » qui sera « très difficile », dont « l'ascension la plus difficile arrivera le dernier jour ». Et précise que « c'est la première fois [qu'il] enchaîne Giro et Tour de France, [il] [est] arrivé un peu fatigué. Il faut un peu de temps pour que la forme vienne. C'est [son] plan ».

Lorsque l'on lui demande si ce Tour de France sera bien son dernier, il répond : « probablement pas. Peut-être encore un de plus ». Il envisage d'ailleurs un projet de création de sa propre équipe.

Sources


  • Page Cyclisme de Wikinews Page « Cyclisme » de Wikinews. L'actualité cycliste dans le monde.