Ceci est une page protégée.

Téhéran confirme vouloir construire ses propres centrales nucléaires

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'Iran

20 avril 2009. – Lors de la conférence de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Pékin, l'Iran a confirmé son intention de construire ses propres centrales nucléaires et de les approvisionner en combustible de fabrication nationale.

« Le développement du nucléaire civil figure parmi les principaux objectifs de l'État iranien », a déclaré à la conférence le directeur adjoint de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OEAI) Mohammad Saïdi.

Parmi les démarches de Téhéran dans ce domaine, il a cité la création d'un cycle national du combustible nucléaire pour les centrales d'une puissance de 20 000 mégawatts (MW).

Le vice-président de l'OEAI Ahmad Fayazbakhsh avait auparavant fait savoir qu'après l'entrée en service du premier réacteur dans la centrale de Bouchehr (construite avec l'assistance russe), son pays pourrait lancer la construction de centrales d'une puissance globale de 19 gigawatts (GW).

« Notre objectif est de faire en sorte que les centrales nucléaires fournissent 10 à 20% de l'énergie électrique produite en Iran », a annoncé M. Saïdi, rappelant qu'en 2008, l'OEAI avait préparé des documents d'appel d'offres pour la construction de deux centrales nucléaires iraniennes d'une puissance de 1 GW et de 1,6 GW respectivement.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Téhéran confirme vouloir construire ses propres centrales nucléaires » datée du 20 avril 2009.

Sources



  • Page Iran de Wikinews Page « Iran » de Wikinews. L'actualité iranienne dans le monde.