Syrie : une opération militaire provoque la mort de vingt civils à Deir Ezzor

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 août 2011. – Vingt civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés dimanche dans la ville syrienne de Deir Ezzor (est du pays), prise d'assaut par l'armée pour réprimer la révolte contre le président Bachar el-Assad, rapportent dimanche les médias européens citant le président de la Ligue syrienne des droits de l'homme, Abdel-Karim Rihaoui.

« Les opérations militaires se concentrent dans le quartier d'el-Joura où les forces armées et de la sécurité ont ouvert le feu faisant au moins 20 morts et des dizaines de blessés » a fait savoir Abdel-Karim Rihaoui.

D'après lui, les forces de sécurité ont également procédé à des arrestations dans plusieurs quartiers de la ville qui se trouve à 430 km au nord-est de Damas.

Depuis le 15 mars dernier, la Syrie est déchirée par un mouvement de contestation contre le régime en place. Selon l'opposition et les défenseurs des Droits de l'homme, la répression de la révolte populaire en Syrie par les forces de sécurité a fait plus de 1 500 morts. Quelque 3 000 personnes sont portées disparues.

Plus tôt dans la journée, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exhorté le président syrien Bachar el-Assad à cesser d'utiliser la force militaire contre les civils.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Syrie: 20 civils tués dans une opération militaire à Deir Ezzor » datée du 7 août 2011.

Source



  • Page Syrie de Wikinews Page « Syrie » de Wikinews. L'actualité syrienne dans le monde.