Syrie : cinq civils tués, dont quatre dans des manifestations anti-régime

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Des manifestants à Homs en février dernier.
Des manifestants à Homs en février dernier.

13 avril 2012. – Les forces de sécurité ont abattu cinq civils, aujourd'hui en Syrie. Des dizaines de milliers de personnes étaient descendues dans la rue pour s'opposer au régime, selon l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH).

Quatre manifestants ont été descendus par des tirs des forces de sécurité sur des manifestants à Hama (centre), à Nawa (gouvernorat de Deraa, sud-ouest) et à Salqine (gouvernorat d'Idlib, nord-ouest), a précisé l'organisation installée au Royaume-Uni. Un cinquième civil a été tué par une balle perdue tirée par les forces de sécurité à Daraya, une banlieue de Damas, a ajouté l'ONG.

Néanmoins, depuis hier, on constate une nette rupture avec ces dernières semaines, quand les bilans s’élevaient à plusieurs dizaines de morts chaque jours. Profitant de cette accalmie, la communauté internationale réfléchit à l'envoi d'observateurs afin de surveiller la mise en place du plan de l'émissaire international Kofi Annan sur le terrain. Ce dernier réclame aujourd'hui un « accès humanitaire » en Syrie.

Les militants et l'opposition veulent que cette journée, placée sous le slogan de « la Révolution pour tous les Syriens », soit un test pour le régime. Ce dernier tente d'écraser la contestation dans le sang depuis plus d'un an. En effet, depuis mars 2011, les violences auraient tué plus de 10 000 personnes, selon les chiffres de l'OSDH, incitant des dizaines de milliers de Syriens à fuir en direction des pays voisins.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page Syrie de Wikinews Page « Syrie » de Wikinews. L'actualité syrienne dans le monde.