Suspension de la campagne des législatives espagnoles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 mars 2008. – Isaías Carrasco, âgé de 42 ans et ancien conseiller municipal de la ville de Mondragón (entre Bilbao et San Sebastian), est décédé des suites de ses blessures après avoir été touché par des tirs d'armes à feu, au Pays basque espagnol. Selon des témoins, Isaias Carrasco, qui avait l'habitude de se déplacer sans garde du corps, aurait été abattu devant sa maison en présence de sa femme et de sa fille.

Bien que personne n'ait revendiqué cet attentat, le ministre de l'intérieur, Alfredo Pérez Rubalcaba, met en cause l'organisation séparatiste basque ETA. Le quotidien El País annonce « qu'Isaias Carrasco aurait été atteint à la nuque, une méthode habituellement utilisée par les séparatistes basques ».

D'un commun accord, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le Parti populaire (PP) d'opposition ont décidé de mettre fin à leur campagne électorale pour les élections législatives de dimanche. Les deux partis ont annoncé, après avoir pris connaissance de l'attentat, « la suspension de la campagne ».

Cet attentat a eu lieu alors que le niveau d'alerte nationale anti-terroriste avait été élevé à son « niveau maximum » pour la période électorale. Le gouvernement craignait que l'ETA commette un attentat meurtrier afin d'influencer le scrutin.

Cet assassinat fait suite à deux attentats à la bombe qui avaient eu lieu au début de la campagne dont un contre une permanence du parti socialiste, attentats qui n'avaient pas fait de victime.

Sources