Suisse : un train touristique déraille et fait un mort

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un train du Glacier Express.

24 juillet 2010. – Ce vendredi, le Glacier Express est sorti de ses rails dans le canton du Valais, causant la mort d'une Japonaise de 64 ans et provoquant des blessures graves pour 42 autres personnes à la suite du retournement de trois wagons dans une légère courbe. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident, alors que la voie doit rester fermée au moins jusqu'à dimanche pour permettre la poursuite des travaux de déblaiement.

La rame qui a déraillé était partie de Brigue en direction d'Oberwald et comptait 210 passagers, dont un majorité de Japonais, mais également plusieurs touristes européens. L'accident s'est produit dans la vallée de Conches, entre les villages de Lax et Fiesch, où deux voitures se sont couchées sur le flanc. Très rapidement, les secours se sont mis en place : neuf hélicoptères, onze ambulances, et plus d'une centaine de professionnels ont été mobilisés sur les lieux pour désincarcérer les victimes après avoir sécurisé l'un des wagons qui menaçait de rouler dans la pente. Progressivement, les blessés ont été évacués dans les hôpitaux de la région : neuf d'entre-eux sont grièvement atteints et deux autres se trouvent en danger de mort.

Les secours ont ensuite commencé les travaux de déblaiement des dégâts et d'évacuation des wagons. Ces opérations, débutées dès vendredi après-midi, ont duré toute la nuit et doivent encore se poursuivre au moins jusqu'à dimanche, provoquant l'arrêt de l'exploitation de la célèbre ligne touristique.

Les causes de cet accident sont encore inconnues. Selon un responsable de la police locale, « le lieu n'est pas accidenté, la pente est faible et c'est vrai que le train circule lentement. Aucun éboulement n'a été constaté. À ce stade, tout est encore ouvert ». Une première hypothèse, encore non confirmée, mettait en cause vendredi soir les importantes différences de température de ces derniers jours qui auraient pu déformer les rails.

Sources