Ceci est une page protégée.

Suisse : un homme a été tué lors d'une rixe à Martigny

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue aérienne de Martigny.

25 mai 2010. – Une rixe entre deux bandes rivales s'est terminée dimanche soir par la mort par balles d'un Serbe de 36 ans. L'affrontement s'est déroulé sur la place Centrale de Martigny, vers 19 h 05, lorsque deux bandes rivales, l'une composée de ressortissants de l'ex-Yougoslavie et l'autre de Portugais du Cap-Vert ; la police a indiqué avoir interpellé plusieurs suspects et saisi un pistolet de 9 mm équipé d'un silencieux.

Selon les récits, les deux groupes se sont croisés sur la place Centrale et ont échangé des insultes. La situation a ensuite dégénéré et une bagarre générale a éclaté ; de chaque côté, un homme sort une arme à feu et tire au moins sept coups de feu dont la plupart finiront dans les murs ou les vitrines environnantes. Trois balles vont cependant toucher des protagonistes : un Serbe de 36 ans est atteint à la poitrine et décède quelques heures plus tard à l'hôpital, alors qu'un autre Serbe de 29  ans et un Capverdien de 27  ans sont blessés. Par chance, aucun passant n'a été touché. La police, rapidement sur les lieux, a pu interpeller les suspects et saisir l'une des deux armes ; l'autre, un pistolet de calibre 38 spécial, n'a pas été retrouvée.

Cet incident est le dernier en date d'une série de rixes entre bandes dans la ville valaisanne qui se produisent régulièrement depuis 2009 ; tant la police locale que les autorités expriment leur sentiment d'impuissance et leur ras-le-bol devant les peines peu dissuasives appliquées. Plusieurs protagonistes ont en effet déjà été arrêtés, en particulier lors d'une bagarre en novembre 2009, au cours de laquelle deux policiers avaient été blessés ; ils n'avaient alors été condamnés qu'à quelques heures de travaux d'intérêt général.

Marc-Henri Favre, le président de la ville, regrette ces incidents dans une ville, rappelle-t-il, qui compte près de 25 % d'étrangers. Il appelle également à plus de sévérité et à des expulsions des récidivistes afin de casser le sentiment d'impunité qui s'est, à ses yeux, installé dans la cité.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.