Suisse : nouvelles manifestations en faveur de la vie nocturne à Genève

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le stationnement des Vernets où s'est tenu le concert.

31 octobre 2010. – Pour le deuxième weekend de suite, plusieurs milliers de jeunes ont défilé à Genève dans la nuit de vendredi à samedi pour dénoncer l'appauvrissement de la vie nocturne dans la ville. Réunis sous le slogan « Genève sans nuits, Genève s’ennuie » et entourés de trois chars diffusant de la musique, les manifestants ont défilé de l'Usine à la caserne des Vernets.

Les manifestations de ces dernières semaines sont organisées par réaction à la fermeture de plusieurs hauts-lieux nocturnes genevois et pour réclamer l'ouverture de salles pour les jeunes. Elles sont organisées par plusieurs mouvements, donc les responsables de l'Usine lieu symbole de la culture alternative dans la ville, qui connait des problèmes de saturation chaque fin de semaine. Le weekend précédent, une manifestation avait déjà été organisée par les responsables du lieu qui s'étaient mis en grève.

Ce vendredi, le cortège est parti de l'Usine à une heure du matin. Encadrés par un service d'ordre, les manifestants ont passé devant plusieurs anciens lieux culturels alternatifs tels qu'Artamis avant d'arriver aux Vernets vers 2h30 du matin. Là, un concert de musique punk a été organisé devant la caserne militaire. À 4 heures du matin, sans incidents majeurs, les fêtards sont retournés dans la région de l'Usine toujours accompagnés par la musique. Aucune manifestation policière n'a été remarquée et les seuls dégâts enregistrés seront causés à des barrières délimitant un chantier en cours dans la région.

Le lieu du concert avait été choisi en particulier par l'ARV, une association dont le but est de reconvertir la place occupée par la caserne, au centre de la ville, en logements pour étudiants avec une salle de concert en sous-sol.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.