Suisse : le tunnel du Gothard est percé !

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le tunnel de base du Gothard à la station Faido

16 octobre 2010. – C'est ce vendredi à 14 h 17 précisément que le tunnelier termine la jonction entre les deux parties du tunnel de base du Saint-Gothard qui devient ainsi le plus long tunnel ferroviaire du monde avec 57 kilomètres percés à 2 000 mètres sous les Alpes. La cérémonie, retransmise dans la halle du chantier à Sedrun, a été suivie par près de 1 000 personnes, principalement des mineurs.

Dès 13 heures, un spectacle retraçant l'histoire de ce tunnel qui relie les communes d'Erstfeld dans le canton d'Uri et de Bodio dans le canton du Tessin, a été proposé aux invités, parmi lesquels de nombreuses personnalités politiques. La galerie a ensuite été bénie dans trois des quatre langues nationales, en allemand, en italien et en romanche. Plusieurs intervenants ont ensuite rendu hommage au travail des mineurs « héros de ce chantier et de ce grand jour » selon le directeur général d'AlpTransit ; le dernier discours a été celui de Moritz Leuenberger, ministre des transports, qui a en particulier déclaré : « La montagne est grande, nous sommes petits, mais ensemble nous avons créé quelque chose de grand ».

Vers 14 heures, le tunnelier de 9 mètres et demi de diamètre a été remis en marche pour percer les derniers 1,5 mètres du tunnel. Une dizaines de minutes après, les premières fissures apparaissaient sur la paroi qui s'est effondrée sous une immense clameur des 200 personnes présentes sur les lieux. Cette première percée a été réalisée avec un écart horizontal de 8 cm et un écart vertical de 1 cm seulement. Les mineurs des deux galeries se sont ensuite échangé une statue de Sainte Barbe la patronne des mineurs, avant de sabrer le champagne au son de l'opéra Aida.

La cérémonie, retransmise en direct par la télévision suisse, a été suivie en particulier par les ministres européens des transports qui ont fait part de la la reconnaissance de l'Union européenne envers la Suisse tout en exprimant leur regret de ne pas avoir pu participer directement à l'événement. Etienne Schouppe, ministre belge des transports, a transmit, au nom des citoyens de l'Union européenne, ses « plus chaleureuses félicitations au peuple suisse et salue son ambition et l’exemple qu’il donne dans la lutte contre le réchauffement climatique ».

Surnommé le « tunnel du siècle », cet ouvrage cumule les records : 15 ans de travaux auront été nécessaires pour percer les 57 kilomètres à près de 2 000 sous la montagne. En tout, 24 millions de tonnes de roches ont été excavées par 2 000 ouvriers de dix nationalités différentes qui se sont relayés sans arrêt sous terre pour terminer le travail dans les délais prévus. L'ouvrage devrait ouvrir à la fin de l'année 2016.


Sources