Suisse : le projet de fusion des communes des Franches-Montagnes devient plus concret

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La région des Franches-Montagnes (ici Le Bémont) pourrait ne faire plus qu'une commune dans deux ans.

10 octobre 2010. – Le groupe de pilotage du projet de fusion des 13 communes de la région suisse des Franches-Montagnes a présenté vendredi à la presse son rapport sur l'avancement, jugé bon, du processus. Selon les estimations les plus optimistes, les habitants des communes concernées pourraient déjà voter sur la question en 2012.

Le projet est maintenant, selon son modérateur Jean-Pierre Beuret, entré dans une nouvelle phase avec l'intégration de différents fonctionnaires communaux qui vont devoir définir le mode de fonctionnement de la nouvelle entité sur des sujets aussi variés que le budget, les autorités politiques, la future administration communale, les écoles, la sécurité ou encore l'énergie. Différents groupes de travail ont ainsi été constitués pour plancher sur ces sujets.

Dans les nouveautés, les responsables du projet ont également fait part de leur désir d'augmenter leur communication avec la population. Pour cela, un chargé de communication a été engagé ; il aura en particulier comme tâche d'organiser des séances d'information pour les habitants des Franches-Montagnes dans les prochaines semaines. Un site internet sera également ouvert cet automne.

Selon le planning présenté vendredi, un premier projet de convention de fusion devrait être terminé, en même temps que le rapport final du comité de pilotage ; cette convention devrait ensuite être soumise au printemps 2012 à la votation des citoyens qui doivent ainsi s'exprimer sur la création d'une commune unique de 10 000 habitants. Celle-ci devrait, en cas d'approbation, être créée dès le 1er janvier 2013, soit au tout début de la nouvelle législature.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.