Suisse : le lapin de Pâques en voie de disparition ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le lapin de Pâques va-t-il devenir un mythe ?

3 avril 2010. – Dans un communiqué diffusé le vendredi précédant les fêtes de Pâques[1], le WWF s'inquiète de la disparition progressive du lièvre en Suisse : il n'en resterait de fait plus que 2,7 par kilomètre carré en moyenne, alors qu'il en faut entre deux et six pour que l'espèce puisse se perpétuer. Selon l'ONG, il est temps d'agir afin qu'en Suisse « le lièvre ne soit pas seulement présent dans les livres pour enfant ou sous forme de lapin en chocolat, caché sous un thuya ».

Très fréquents jusqu'à la fin du XXe siècle, les lièvres pouvaient se compter jusqu'à 65 par km² dans des régions telles que la plaine de l'Aar, dans le canton de Soleure. Les raisons de leur déclin sont connues : l'urbanisation, qui fragmente et réduit l'espace vital de l'animal, la circulation routière, qui est responsable de centaines de morts par année, et l'utilisation de moissonneuses-batteuses par agriculture intensive. Enfin, les petits des lièvres sont particulièrement vulnérables aux prédateurs tels que les renards ou les chiens, leurs parents ne creusant pas de terriers, à l'inverse des lapins.

D'après l'un des responsables du WWF, les mesures à prendre ne sont pas très compliquées : il suffit d'augmenter le nombre d'abris et de sources de nourriture, « par exemple sous forme de nouvelles haies ou de bordures d'herbes sauvages le long des champs ». Pour faire passer son message, l'association a publié plusieurs guide à l'attention des communes et des agriculteurs qui sont, selon elle, les plus à même d'assurer la pérennité de cette race.

Références

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées wwf

Sources


    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.