Suisse : la qualité de la sécurité de deux centrales nucléaires est revue à la baisse

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue aérienne de la centrale de Gösgen.

6 mai 2010. – Dans son rapport annuel présenté mercredi[1], l'inspection fédérale de la sécurité nucléaire suisse (IFSN) a revu à la baisse l'évaluation de la sécurité d'exploitation de deux des quatre centrales nucléaires du pays ; ce niveau, qualifié de simplement « satisfaisant », est justifié par deux incidents qui se sont produits l'année passée sans toutefois mettre en danger la population locale.

Le déclassement de la centrale de Beznau, dans le canton d'Argovie, est dû à un incident, unique en Suisse et classé au niveau 2 de l'échelle internationale des événements, au cours duquel deux employés ont reçu une dose jugée « inadmissible » de radiations le 3 août 2009. En accord avec la loi fédérale, l'IFSN a ouvert une poursuite pénale contre la centrale à la suite de cet incident. Les résultats de cette procédure devraient être connus dans le cours de l'année 2010.

Dans le cas de la centrale de Gösgen, située dans le canton de Soleure, le déclassement fait suite au mauvais traitement d'une erreur multiple : après l'arrêt total du réacteur pour révision, la centrale a été remise en service sans attendre les résultats d'une enquête liée à plusieurs défauts ; de plus, la société exploitante a attendu presque une année avant de notifier cet incident.

Enfin, dans son rapport annuel, l'IFSN relève 25 autres incidents notifiés qui sont classés au niveau 0 de l'échelle internationale et qui concernent les centrales. Pour 22 des incidents, le centre de stockage intermédiaire de Würenlingen dans trois cas et les installations nucléaires de l'institut Paul Scherrer dans les deux derniers. Le qualificatif de « bonne sécurité » a été confirmé pour les centrales de Leibstadt, dans le canton d'Argovie, et Mühleberg, dans le canton de Berne. Le rapport confirme également que les quantités de substances radioactives rejetées dans l'environnement sont restés, l'an dernier, largement inférieures aux limites officielles.

Notes et références

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Présentation des rapports annuels 2009 de l'IFSN, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire ». Chancellerie fédérale (Suisse), 5 mai 2010.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.