Suisse : la presse gratuite provoque une baisse de la qualité des médias

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les gratuits sont montrés du doigt dans la dégradation de la qualité de la presse.

14 août 2010. – Dans une étude parue vendredi et réalisée par l'Université de Zurich[1], la fondation Forschungsbereich Öffentlichkeit und Gesellschaft analyse la qualité des médias en Suisse. Selon les conclusions de ces premières Annales « Qualité des médias - Suisse », la crise économique ainsi que la culture du gratuit sont les principaux facteurs de la dégradation qualitative étudiée. Selon les chercheurs, cette baisse de qualité a des effets sur la démocratie suisse, directement dépendante de la presse.

L'étude, qui affirme la « grande tradition de la presse » du pays, « notamment grâce à son plurilinguisme » a examiné l'évolution de la presse nationale dont la qualité est en forte baisse, selon leurs conclusions, dès 2005 et l'arrivée des différentes sources d'information en ligne et des journaux gratuits. La « culture du gratuit » aurait, selon l'étude entraîné «  une croissance de la personnalisation, de l'émotionnalisation et de la boulevardisation des thèmes » tout en diminuant les ressources des journaux traditionnels. Autre phénomène étudié, la crise économique a provoqué une baisse de plus de 30 % des recettes publicitaires de la presse entre 2001 et 2009, soit un milliard de francs en moins.

Selon l'étude qui s'est penchée sur 137 titres différents, une importance « surdimensionnée » est accordée aux personnalités et au sport alors que la couverture des événements internationaux se limite de plus en plus à des dépêches d'agence. Cette tendance est à la base du risque de perte de la socialisation positive chez les jeunes, particulièrement sensibles à la culture du gratuit ; or, selon l'un des chercheurs, « cette socialisation est indispensable à la bonne santé de la démocratie ». Parmi les solutions proposées pour inverser cette tendance, l'utilisation des médias à l'école est évoquée ; cependant, le manque de moyens financiers reste le premier écueil du journalisme actuel.

Références et notes

  1. ((fr))Forschungsbereich Öffentlichkeit und Gesellschaft« La perte de qualité des médias se répercute sur la démocratie - Annales 2010' «Qualité des médias - Schweiz Suisse Svizzera» ». Pressportal13 août 2010.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.