Suisse : la guerre des dosettes de café fait rage

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plusieurs entreprises proposent maintenant des capsules compatibles avec les machines Nespresso.

16 mars 2011. – La guerre des dosettes de café qui oppose actuellement Nespresso à la chaîne de distribution Denner bat son plein. Après une visite des huissiers dans la succursale française de la filiale de Nestlé, celle-ci contre-attaque en préparant un recours au Tribunal fédéral. Son but est toujours d'obtenir la reconnaissance de la propriété intellectuelle de l'entreprise sur les dosettes compatibles avec les machines vendues sous la marque Nespresso.

La bataille juridique oppose Nestlé et sa filiale à plusieurs compagnies vendant des dosettes de café compatibles avec leurs machines à café. Il s'agit dans le détail du groupe américain Sara Lee, du suisse Ethical Coffee Company (qui distribue ses produits en France via le groupe Casino) et du discounter Denner, via son producteur de capsules de café Alice Allison. Selon ses concurrents, la société de Vevey utiliserait de méthodes déloyales de modification de ses machines afin de bloquer les capsules concurrentes. De son côté, Nestlé accuse ECC et Denner de violation de brevets.

En février et en mars de cette année, les tribunaux de commerce de Zurich et de Saint-Gall avaient successivement rejeté les plaintes de Nestlé et Nespresso. C'est contre cette décision que Nespresso a décidé de porter l'affaire devant le Tribunal fédéral. En effet, selon Pascal Hottinger, directeur de l'entreprise pour la Suisse, « Nespresso a décidé de poursuivre la défense de sa propriété intellectuelle ». Il a cependant reconnu que l'entreprise devait également « évaluer si l'option juridique n'a pas plus d'inconvénients que d'avantages en terme d'image ».

La bataille juridique est d'autant plus sensible que plusieurs brevets important dans ce domaine arriveront à expiration en 2012. Nestlé a assuré toutefois ne pas vouloir faire recours à des moyens techniques pour limiter les capsules utilisables, bien que cette option existe selon les responsables de l'entreprise. En attendant, Denner peut continuer à vendre ses propres capsules sur lesquelles figurent l'inscription « compatible avec machines Nespresso ».

Sources


    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.