Suisse : la création d'une section gay provoque des remous au sein de l'UDC

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le président de l'UDC Valais Oskar Freysinger soutient Gregory Logean dans ses déclarations.

3 juin 2010. – La création dimanche à Zurich de la première section homosexuelle de l'Union démocratique du centre ne fait pas que des heureux dans le parti : le vice-président de la section des Jeunes UDC du Valais romand, soutenu indirectement par un Conseiller national du même parti, a ainsi dénoncé une « infiltration du lobby homosexuel au sein du parti agrarien ». Le président de la nouvelle section dénonce ces propos homophobes et suggère a leur auteur d'aller « se faire soigner chez un psychiatre local ».

Gregory Logean, déjà connu pour avoir traité l'homosexualité de « comportement déviant » l'an dernier, a ainsi décrit, sur les ondes d'une radio locale, la nouvelle section « Gay UDC » comme une « tumeur » qu'il faudrait soigner avec une « chimiothérapie ». Ces propos ont été dénoncés par les représentants de cette section, qui demandent à l'UDC Suisse ainsi qu'au mouvement des Jeunes UDC du Valais romand de prendre officiellement leurs distances de ces propos qui justifieraient, selon eux, le besoin de telles organisations.

Dans un communiqué de presse paru mardi soir, le président de la section Gay UDC Beat Feurer a expliqué que la psychologie tendait à expliquer les vives réactions contre l'homosexualité comme un signe de refoulement. Il suggère donc que les propos « inadmissibles et blessant » de Gregory Logean pourraient s'expliquer ainsi et recommande à ce dernier de suivre une psychanalyse avant de se réjouir ironiquement d'avoir visiblement trouvé un représentant régional en Valais et de promettre d'inviter M. Logean à la prochaine réunion des Gay UDC. En parallèle, interrogé sur cette affaire, le Conseiller national et président de l'UDC valaisanne Oskar Freysinger a déclaré que le jeune homme aurait « en fait tout compris » en profitant de cette occasion pour se mettre en valeur.

L'affaire pourrait bien connaître une suite judiciaire. En effet, déjà sous le coup d'une trentaine de plaintes pénales pour ses propos homophobes, Gregory Logean sera probablement également poursuivi jusqu'au Tribunal fédéral pour ses nouvelles déclarations. C'est en tous les cas la voie qu'indique vouloir suivre l'avocat des plaignants.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.