Suisse : l'hôtellerie a connu un bon premier semestre 2010

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le mois de juin a été particulièrement profitable pour le tourisme suisse.

5 août 2010. – Selon les résultats publiés mercredi par l'Office fédéral de la statistique[1], l'hôtellerie suisse a connu un bon premier semestre 2010 avec 17,5 millions de nuitées enregistrées, soit 2,1 % de plus que durant la même période de l'année précédente. Ce sont principalement les clientèles asiatiques et américaines qui sont à l'origine de ces bons résultats.

Après une année 2009 marquée par un net repli dû principalement à la crise économique, l'hôtellerie suisse a donc repris des couleurs lors de la première moitié de l'année 2010. Ce sont cependant les hôtes suisses, représentant 7,5 millions de nuitées, qui sont à l'origine de la plus forte croissance avec 2,9 % ; les étrangers, représentant 10 millions de nuitées, présentent une hausse de 1,6 %. Dans le détail, ce sont les pays asiatiques (avec 145 000 nuitées supplémentaires, soit une augmentation de 16 %) et principalement la Chine (avec une hausse de 44 000 nuitées, soit 38 % d'augmentation), l'Inde (en progression de 19 % avec 34 000 nuitées) et le Japon (12 % d'augmentation avec 19 000 nuitées supplémentaires) qui sont à l'origine de cette embellie. La plus grande progression absolue concerne cependant les États-Unis avec 48 000 nuitées supplémentaires. À l'inverse, la fréquentation touristique des Européens est en baisse de -0,9 %, soit 71 000 nuitées, en particulier à cause de la chèreté du franc suisse par rapport à l'euro.

Ces bons résultats ne sont pas uniformément répartis sur le territoire : si certaines régions, comme Zurich, Genève ou la Suisse centrale progressent respectivement de 6.6 %, 7.4 % et 5.4 %, le Valais et le Plateau suisse connaissent une baisse de fréquentation pendant la période étudiée.

Références et notes

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Augmentation des nuitées en mai 2010 ». Chancellerie fédérale (Suisse), 4 août 2010.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.