Suisse : l'UDC publie un tout-ménage contre les étrangers

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C'est Toni Brunner, président de l'UDC, qui a lancé cette nouvelle campagne.

28 juillet 2010. – L'Union démocratique du centre (UDC), le plus important parti politique de Suisse, a lancé mardi une consultation populaire dans l'ensemble du pays via un tout-ménage contenant un questionnaire portant sur les étrangers et la politique d'asile. Selon les instances dirigeantes du parti, cette consultation n'a « aucune visée électorale », ni aucun rapport avec l'initiative populaire portant sur le même sujet qui doit être voté cette année encore.

La brochure sera envoyée dès mercredi à l'ensemble des ménages de Suisse. Elle se compose d'un journal dans lequel l'UDC développe, « de manière ouverte et honnête », les causes de « la problématique de l'asile en Suisse » ainsi qu'un questionnaire, également disponible en ligne, qui sonde la population sur différentes idées telles que la naturalisation à l'essai ou la résiliation du droit de recours en matière de naturalisations. Selon Silvia Bär, secrétaire générale adjointe du parti, « les résultats de cette consultation, permettront de nous orienter sur de nouvelles pistes, voire de lancer une seconde initiative populaire ». Une communication semblable avait déjà été menée en 2007 pour récolter les 100 000 signatures nécessaires à l'initiative « pour le renvoi des étrangers criminels ».

La brochure développe comme thème central la surpopulation étrangère que connait la Suisse, en particulier à la suite de l'introduction des accords de libre-circulation avec l'Union européenne : selon les chiffres mis en avant, les étrangers représenteraient 34,3 % de la population ; cependant, ce pourcentage prend en compte les frontaliers, les requérants d'asile ainsi que les naturalisés de ces 25 dernières années. Elle s'étend également sur la progression de l'islam dans le pays, affirmant que le nombre de musulmans installés en Suisse est passé de 50 000 en 1980 à plus de 400 000 l'année passée.

Le coût de cette campagne publicitaire n'a pas été communiqué.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.