Suisse : l'UBS renoue avec les bénéfices

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Office building Kaiserstrasse Offenbach.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi UBS sur


8 février 2011. – Pour la première fois depuis trois ans, la banque suisse UBS a retrouvé les chiffres noirs en 2010. Elle a en effet dégagé un bénéfice net de 7,16 milliards de francs, contre une perte nette de 2,74 milliards en 2009. La banque a également enregistré un afflux de 7,1 milliards de francs d'argent frais entre octobre et décembre.

Dans un communiqué paru mardi, l'UBS annonce que, sur le seul quatrième trimestre de l'année passée, le bénéfice net revenant aux actionnaires a atteint 1,29 milliard de francs[1]. Ces résultats positifs sont principalement dus à l'entrée de capitaux qui s'est fait sentir sur l'ensemble des activités de l'entreprise. Ils font à la suite de plusieurs années de déficit, dont 373 milliards entre 2008 et 2009.

Ces résultats sont cependant en dessous des attentes des analystes qui attendaient un bénéfice annuel de 7,4 milliards de francs, dont 1,29 milliard au quatrième trimestre. Ces résultats en demi-teinte devraient peser sur le titre, dont le cours a progressé de 14 % depuis le début de l'année 2011.

La banque a également informé vouloir consacrer 4,32 milliards de francs en primes, soit 10 % de moins que lors de l'exercice précédent. Un quart de ces montants ne sera versé que lors des années suivantes, l'établissement ayant informé de sa nouvelle politique de primes basée sur « une performance durable », discutée avec des représentants d'actionnaires et selon les directives de la FINMA.


Références

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Résultat net revenant aux actionnaires d'UBS de 1,3 milliard de CHF au quatrième trimestre ». UBS, 8 février 2011.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.