Suisse : découverte d'un scandale sexuel entre jeunes à Fribourg

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 janvier 2009. – Lors d'une conférence de presse donnée à Fribourg, la juge d'instruction Yvonne Gendre, a indiqué mercredi « avoir ouvert une procédure pénale concernant quatre jeunes majeurs pour acte d'ordre sexuel avec des enfants », alors que 15 mineurs seraient également sous le coup d'une seconde procédure. Cette affaire, dont les investigations ne sont pas encore terminées, se serait déroulée dans la ville d'Estavayer-le-Lac, sur plusieurs mois jusqu'en novembre 2008 et impliqueraient deux jeunes filles agées de 14 ans.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux jeunes filles auraient prodigué des fellations à une quinzaine de garçons agés de 15 à 18 ans, dans le but de pouvoir intégrer leur groupe. Les bénéficiaires de ces actes, sous identifiés, sont respectivement ressortissants des Balkans pour huit d'entre-eux et Suisses, pour quatre autres ; le groupe compte encore un Espagnol, un Portugais et un Cap-Verdien. Le principal accusé, un Kosovar de 17 ans, profitait de l'amour que lui portait l'une des deux jeunes filles pour qu'elle accorde ses faveurs à ses copains. Il a été mis en prévention pour actes « d'ordre sexuel sur une enfant, acte d'ordre sexuel sur une personne incapable de discernement et de résistance, contrainte sexuelle, abus de détresse, et instigation à commettre des actes d'ordre sexuel sur une enfant et sur une personne incapable de discernement et de résistance ».

Le canton avait déjà connu plusieurs affaires sordides ces dernières années, dont l'une, qui s'est déroulée à Schmitten, durant l'été 2005, avait démontré que sept jeunes hommes âgés de 17 à 20 ans avaient contraint deux jeunes femmes, dont l'une de 14 ans, à la prostitution. Elle avait déclaré « avoir été forcée à des actes sexuels par plusieurs jeunes hommes en été 2005 ». Sept avaient été identifiés. L'année suivante, une jeune femme au bénéfice d'une rente AI avait été violée à Bulle par six jeunes, donc quatre mineurs.

Sources