Suisse : au moins quatre morts dans des avalanches ce week-end

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Avalanche sur le mont Timpanogos

4 janvier 2010. – Ce premier week-end de l'année 2010 aura été meurtrier en Suisse, où plusieurs avalanches ont tué au moins 4 personnes dans l'Oberland bernois et en Valais.

Dans le premier cas, un skieur a été emporté par une coulée dimanche, vers 11 h 30 (UTC+1), dans la région de Simmental. Les personnes l'accompagnant ont pu prévenir les secours et ont commencé les recherches. Malheureusement, après l'arrivée des secouristes sur place une demi-heure plus tard, une seconde coulée les a frappé pendant leurs recherches. Plusieurs hélicoptères, des médecins, des sauveteurs, avec des chiens d'avalanches, ont alors été envoyés sur place et ont permis de dégager huit personnes vivantes, dont six souffrant d'hypothermie ; deux d'entre-elles, dont le médecin de la REGA[1] arrivé en premier sur les lieux, sont décédées après leur admission à l'hôpital. Un peu plus tard, le corps d'une troisième victime a été retrouvé par les sauveteurs, qui ont dû suspendre les recherches vers 18 heures, pour des raisons de sécurité.

En Valais, c'est un randonneur et son guide qui ont été pris par une avalanche à 2 400 mètres d'altitude à la Tête de la Payanne, dans la région de Bruson, vers 14 heures. Si le guide a pu s'extraire et a été évacué vers l'hôpital, son client était déjà décédé lorsque les secours l'ont trouvé sous 80 centimètres de neige.

Enfin, trois skieurs, dont un guide sont, ont également trouvés la mort vendredi dans une avalanche en Savoie, dans la région des Arcs, alors qu'ils pratiquaient du ski hors-piste.

Selon l'institut suisse pour l'étude de la neige et des avalanches, le danger d'avalanches reste marqué dans plusieurs régions du pays dès 1 800 mètres, en particulier à cause des 20 centimètres de neige fraîche attendus ce lundi.

Notes

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.