Suisse : Ueli Leuenberger a été réélu au poste de président des Verts

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ueli Leuenberger, en 2007

9 mai 2010. – Réunis en assemblée à Fribourg, une centaine de délégués des Verts suisse ont reconduit Ueli Leuenberger à la présidence du parti à l'unanimité. Dans la même session, les écologistes ont adopté un plan visant à supprimer totalement l'utilisation de l'énergie nucléaire dans le pays.

Avant l'élection du comité, plusieurs orateurs ont appelé la direction du parti à « faire preuve de plus de professionnalisme et de plus d'ouverture à la critique ». Le conseiller national genevois Ueli Leuenberger a cependant été réélu à l'unanimité, tout comme ont également été réélues les deux vice-présidentes bernoises, la conseillère nationale Franziska Teuscher et Aline Trede, l'une des fondatrice du mouvement des Jeunes Verts.

Les délégués ont ensuite approuvé un programme en neuf points visant à supprimer les centrales nucléaires du pays. Parmi ces points, on retrouve la priorité qui doit être donnée au courant « vert », la suppression des chauffages électriques, l'introduction de quotas pour stimuler la production d'énergies renouvelables ou encore la réforme de l'inspection fédérale de la sûreté nucléaire, jugée trop ouvertement pro-nucléaire.

Enfin, tout en affirmant vouloir atteindre la barre des 10 % de voix lors des élections fédérales de l'année prochaine, les responsables du parti ont adopté deux résolutions demandant respectivement une régulation des marchés financiers et la fin des forages pétroliers en eaux profondes.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.