Suisse : Raphaël Comte est élu au Conseil des États

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raphaël Comte

17 janvier 2010. – Ce dimanche, les électeurs du canton de Neuchâtel étaient appelés aux urnes pour élire le remplaçant de Didier Burkhalter au Conseil des États. Même si aucun candidat n'a obtenu la majorité au premier tour, c'est le radical Raphaël Comte qui a été élu, profitant du désistement de ses deux rivaux.

Ils étaient cinq candidats à cette élection partielle : en plus de deux indépendants et de M. Comte, l'Union démocratique du centre présentait Pierre Hainard, alors que les Verts étaient représentés par Francine John-Calame. Après un premier tour marqué par une faible participation d'à peine 30 %, Raphaël Comte devançait, avec 14 162 voix en sa faveur, soit 36,5 % des votes exprimés, la Conseillère nationale créditée d'un score de 34,7 %, ainsi que le candidat de l'UDC, qui n'obtenait que 22,7 %[1].

C'est M. Hainard qui, le premier, a reconnu sa défaite. Se déclarant « déçu » du score réalisé en particulier dans sa ville de La Chaux-de-Fonds, il a confirmé renoncer à prendre part au second tour, qui aurait dû se dérouler le 7 février. Quelques minutes plus tard, Mme John-Calame s'est exprimée à son tour pour affirmer que son objectif de barrer la route à l'UDC avait été remplit et que, vu son score, elle renonçait également au second tour, qui coûterait cher au canton.

Raphaël Comte sera élu tacitement et officiellement mardi à midi par la Chancellerie cantonale, à l'échéance du délai imparti pour déposer les listes pour le second tour. Âgé de 31 ans, il deviendra alors le plus jeune Conseiller au États.

Notes et références

  1. ((fr))Chancellerie cantonale« Election complémentaire au Conseil des États du 17.1.2010 - Liste des élus et des non élus (1er tour) ». Canton de Neuchâtel17 janvier 2010.

Sources



  • Page Suisse de Wikinews Page « Suisse » de Wikinews. L'actualité suisse dans le monde.