Suisse : Eveline Widmer-Schlumpf se prononce pour l'interdiction de la burqa

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Deux femmes portant la burqa en Afghanistan.

10 mai 2010. – Pour la première fois depuis le début des débats en Suisse concernant une éventuelle interdiction de la burqa dans le pays, la ministre de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf s'est prononcée dans le cadre d'une entrevue accordée au journal dominical Sonntag ; elle se déclare en faveur d'une interdiction pour des raisons sécuritaires et non religieuses. Au niveau politique, le canton d'Argovie prépare une initiative cantonale en ce sens.

À la suite de sa participation à une table ronde sur « les droits de la femme face à la religion, à la tradition et à la politique » organisée samedi par l'Alliance de sociétés féminines suisses, la conseillère fédérale a affirmé être personnellement opposée « à toutes les formes de dissimulation du visage » dans les lieux publics. Elle ne voit en revanche, aucun problème quant à la présence de crucifix dans les écoles, ce symbole faisant, pour elle, partie de la « culture de matrice chrétienne » suisse. La ministre a également annoncé avoir pour but de « poser les bases d'une obligation de participer à la société qui ne souffre aucune exception ».

Plusieurs autres prises de position se sont fait connaître ce week-end : le ministre de la Défense Ueli Maurer ainsi que le parti des Démocrates suisses se prononcent contre la burqa, alors que l'association féminine Alliance F se dit opposée à une interdiction pure et simple. Reinhard Schulze, directeur de l'Institut des études islamiques de l'Université de Berne, relativise cependant le sujet, rappelant que seules une centaine de femmes sont concernées en Suisse et dénonçant une polémique créée par les médias.

La suite du débat pourrait avoir lieu au Parlement, le Grand Conseil du canton d'Argovie ayant voté en fin de semaine dernière une motion prévoyant de déposer une initiative cantonale contre le port de la burqa ; selon le texte voté, ce vêtement ne représente pas l'expression d'une conviction religieuse, mais le « symbole du pouvoir de l'homme sur la femme ».

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.