Suisse : Bienvenue à Noucastelch

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue de la ville de Neuchâtel, ou plutôt Noucastelch.


Les cinq derniers articles


Voir sur Wikipédia

19 juin 2008. – En marge du championnat d'Europe de football 2008 qui se déroule conjointement en Suisse et en Autriche, une agence de communication a créé un site internet parodiant celui de la ville de Neuchâtel mais en portugais.

Lieu de résidence de l'équipe du Portugal de football pour la durée de la compétition, la ville vibre en effet depuis le 17 juin avec les supporters qui ont transformé la cité, normalement tranquille. Profitant de cette liesse populaire, une agence, désireuse de garder l'anonymat et qui se décrit comme « adepte du buzz marketing », a créé le site http://www.noucastelch.ch/ qui reprend exactement l'habillage graphique du site officiel de la ville, mais dans un portugais approximatif. Le site est divisé en quatre parties vista virtual, residentech, politica et administraçao avec en prime un petit jeu dans lequel un supporter portugais doit éviter les policiers locaux. Les noms des rues du centre-ville et des personnalités politiques ont été déformées comme par exemple « Valeria Dos Garbinios » (Valérie Garbani) ou « Pascual Dos Santos » (Pascal Sandoz).

Parallèlement au site web, plusieurs panneaux indicateurs ont été transformés dans les rues et de nombreux mails fantaisistes ont été envoyés aux médias locaux et nationaux, dans lesquels, par exemple, le pseudo-président du club local de football Neuchâtel Xamax annonçait vouloir renommer le club « Noucastelch Xamach ».

Les autorités neuchâteloises ont annoncé mercredi avoir déposé une plainte pénale contre inconnu pour violation de la loi fédérale sur le droit d'auteur, afin de faire fermer le site.

Sources