Suisse : 18 % d'heures d'embouteillages en plus en 2009

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les travaux sur l'autoroute A1 ont largement contribué à l'augmentation des bouchons.

11 septembre 2010. – Selon une statistique publiée vendredi par l'Office fédéral des routes (OFROU)[1], le trafic sur les autoroutes de Suisse a augmenté de 4 % entre 2008 et 2009 ; dans le même temps, 11 929 heures d'embouteillages ont été comptabilisées, soit une hausse de 18 % par rapport à l'année précédente. Les surcharges de trafic représentent plus des deux tiers des cas.

Si les pendulaires se rendant au travail à Lausanne, Genève, Bâle et Berne sont parmi les plus touchés par les bouchons, c'est sans contestations sur la ceinture de la ville de Zurich que les problèmes sont les plus importants, et ceci malgré l'ouverture du contournement ouest de la ville.

Outre les surcharges de trafic, les accidents et les chantiers sont responsables de respectivement 1 817 et 1 881 des quelques 11 829 heures totales de bouchons sur l'année. Les travaux menés sur l'A1 dans les région de Morges, Berne et sur le contournement nord de Zurich ont entraîné à eux seuls plus de 800 heures supplémentaires de ralentissemenz.

L'année passée, deux nouveaux tronçons d'autoroute ont été mis en service dans le pays, allongeant ainsi le réseau national de 26 kilomètres. En dehors de cette extension, l'augmentation du trafic se situe à 3,1 %, soit « à peu près dans la moyenne de ces dix dernières années » selon l'office fédéral. En Suisse romande, les projets de contournement de Morges, Crissier ainsi que l'augmentation des voies entre Le Vengeron et Coppet devraient permettre d'améliorer la situation pour les prochaines années.

Références et notes

  1. Communiqué de presse : ((fr)) « Augmentation du trafic et des embouteillages sur les routes nationales ». Chancellerie fédérale (Suisse), 10 septembre 2010.

Sources