Sport : Présentation des championnats du monde de ski alpin

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 février 2007. – La station suédoise d'Åre nous ouvre ses portes pour accueillir la 39e édition des championnats du monde de ski alpin du 3 au 18 février. Onze épreuves sont au programme dont cinq épreuves par sexe (donc dix au total) et une épreuve par équipe. Les différentes épreuves sont les suivantes :

  • Le Super G, le 3 février pour les hommes et le 4 février pour les femmes.
  • Le Combiné, le 8 février pour les hommes et le 9 février pour les femmes.
  • La Descente, le 10 février pour les hommes et le 11 février pour les femmes.
  • Le Slalom géant, le 13 février pour les hommes et le 14 février pour les femmes.
  • Le Slalom, le 16 février pour les hommes et le 17 février pour les femmes.
  • Enfin un podium par équipes sera aussi décerné en fonction des meilleurs performances par nation et par discipline le 18 février.

Les favoris par disciplines

Hommes

En Super G, le tenant du titre et favori est l'américain Bode Miller qui a par ailleurs déjà remporté deux Super G cette saison à Val Gardena et à Hinterstoder et mène le classement de la discipline devant la révélation canadienne John Kucera, l'italien Peter Fill et l'autrichien Hermann Maier, mais il est possible de voir une surprise avec le champion olympique français Antoine Dénériaz qui semble à l'aise dans cette épreuve cette année et représente la meilleure chance de son pays.

En Combiné (qui sera en fait un super-combiné, c'est-à-dire une épreuve de super G suivi d'une manche de slalom), le tenant du titre n'est autre que Benjamin Raich qui devra sortir le grand jeu face à Bode Miller ou le champion olympique Ted Ligety, mais cette épreuve est souvent soumise aux surprises où d'autres outsiders peuvent croire à une victoire comme Aksel Lund Svindal (leader actuel de la coupe du monde), Ivica Kostelic ou côté français Pierrick Bourgeat qui semble le mieux armé pour atteindre le podium.

En Descente (épreuve reine du ski alpin), l'épreuve reste la plus ouverte, le tenant du titre Bode Miller et le champion olympique Antoine Dénériaz (en manque de confiance avant ce rendez vous) auront fort à faire face à l'armada autrichienne mené par Hermann Maier et Michael Walchhofer ainsi que des autres outsiders comme Marco Büchel, Peter Fill, Pierre-Emmanuel Dalcin ou Didier Cuche (leader actuel du classement de la descente en coupe du monde).

En Slalom géant, nous assisterons à l'affrontement entre Benjamin Raich et Aksel Lund Svindal avec comme arbitres Massimiliano Blardone, Hermann Maier (tenant du titre), Kalle Palander ou Bode Miller.

En Slalom, le tenant du titre et champion olympique Benjamin Raich semble capable de conserver son titre mais il devra se méfier des suédois Markus Larsson, André Myhrer et surtout de Jens Byggmark qui vient réaliser le doublé à Kitzbühel et est devenu leader du classement général. Nous noterons le retour en forme de Mario Matt et de Giorgio Rocca.

Femmes

En Super G, la tenante du titre Anja Pärson évoluera sur ses terres mais étant en net recul cette année, les pronostics vont plutôt vers Renate Götschl, Lindsey Kildow, Julia Mancuso et Nicole Hosp.

En Super combiné, un duel entre Julia Mancuso et Marlies Schild (intouchable en slalom cette année) aura lieu, mais la surprise pourra venir des autres autrichiennes telles que Michaela Kirchgasser ou Kathrin Zettel.

En Descente, Renate Götschl partira favorite devant les deux américaines Lindsey Kildow et Julia Mancuso, mais il est possible de voir Anja Pärson surprendre toutes ses concurrentes. Notons qu'ingrid Jacquemod possède elle aussi ses chances.

En Slalom géant, Nicole Hosp se pose en favorite mais là aussi il faudra compter sur la double tenante du titre Anja Pärson et la championne olympique Julia Mancuso, ainsi que sur Kathrin Zettel (vainqueur de deux géants en début de saison) et de Tanja Poutiainen.

En Slalom, Marlies Schild semble déjà avoir gagné le titre avant même l'épreuve, en effet elle domine outrageusement cette discipline depuis le début de la saison (victorieuse de cinq des six slaloms), mais il faudra se méfier de Therese Borssen, de Kathrin Zettel et d'Ana Jelusic.


Sources