Sport : Janica Kostelić prend sa retraite sportive

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 avril 2007. – Une page se tourne dans le monde du ski alpin féminin. La croate Janica Kostelić, qui après une année de pause pour se reposer de nombreuses blessures, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi 19 avril 2007.

Elle a obtenu quatre titres olympiques, cinq titres de championnats du monde, trois globes de cristal en coupe du monde (c'est-à-dire vainqueur du classement général : 2001, 2003 et 2006) et trente succès sur le circuit de la coupe du monde (obtenu entre 1999 et 2006).

Skieuse polyvalente, capable de s'imposer en descente comme en slalom, Kostelić aura laissé son empreinte dans le monde du ski alpin. Première représentante de son pays (la Croatie) à obtenir un titre olympique, un titre de championnat du monde, elle jouit d'une immense popularité en Croatie. Sa carrière est due en grande partie à la volonté de son père (qui était aussi son entraîneur), ce dernier lui ayant permis ainsi qu'à son fils (Ivica Kostelić) d'appartenir aux meilleurs skieurs du monde.

Alors que les années 1990 verront dans la catégorie féminine l'apogée du ski allemand représenté notamment par Katja Seizinger, beaucoup prédisaient le retour de l'école autrichienne au début des années 2000 où se trouvaient Alexandra Meissnitzer, Michaela Dorfmeister et Renate Götschl, mais cela était sans compter sur l'apparition de deux jeunes filles talentueuses qui vont tout éclipser sur leur passage : la suédoise Anja Pärson et Janica Kostelić qui vont se livrer cinq ans durant un duel en tête des podiums.

Au lendemain des JO de 2006 à Turin, Kostelić remportait de nouveau le globe de cristal en 2006 montrant sa supériorité sur tout le circuit féminin et cela malgré avoir passé auparavant un mois pour se reposer en raison de blessures récurrentes. Durant l'été 2006, elle annonce qu'elle ne participerait à aucune compétition durant la saison 2007, préférant se reposer et faire un point. Une année 2007 marquée par la baisse de régime d'Anja Pärson (qui réussira malgré tout à être la star des championnats du monde mais aura manqué la coupe du monde) et le retour des Autrichiennes au plus haut niveau : Nicole Hosp, Renate Götschl, Marlies Schild. Finalement, Kostelić annonce sa retraite juste après cette saison blanche, prenant ainsi de court tout le monde.

Sources