Somalie : les agents français seront jugés selon la Sharia

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de la Somalie.

19 juillet 2009. – Les extrémistes islamistes des shebab qui ont enlevé les deux agents de renseignement français mardi à Mogadiscio ont annoncé vouloir juger leurs otages « pour espionnage et travail au profit des ennemis de l'Islam », selon les principes de la loi coranique, la Sharia. Selon le Quai d'Orsay, les deux agents de la DGSE étaient en mission officielle auprès du gouvernement somalien.

La Somalie est proie aux conflits depuis 18 ans et les étrangers sont fréquemment victimes d'enlèvements. En général, les victimes de kidnappings sont relâchées indemnes, mais le plus souvent après qu'une rançon eut été versée.

Par ailleurs, trois employés d'agences caritatives enlevés dans le nord du Kenya par des miliciens somaliens lors d'un raid contre la ville de Mandera ont été emmenés dans l'intérieur de la Somalie, signalent des responsables somaliens.

Voir aussi

Source


  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.