Somalie : le chef d'Al-Qaida en Afrique de l'Est abattu par la police

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de la Somalie.

11 juin 2011. – Les autorités somaliennes ont annoncé avoir éliminé Fazul Abdullah Mohammed, chef d'Al-Qaida en Afrique de l'Est, dont la tête était mise à prix à 5 millions de dollars et l'un des 22 terroristes les plus recherchés par les États-Unis.

« Nous pouvons confirmer l'information selon laquelle il [Fazul Abdullah Mohammed] a été abattu cette semaine par nos policiers lors d'un contrôle de routine à un barrage » dans les faubourgs sud de Mogadiscio a déclaré un représentant haut placé des services de sécurité somaliens, cité par les médias. Ce représentant a déclaré que le terroriste était muni d'un faux passeport sud-africain et d'autres pièces d'identité. « Après enquête minutieuse, nous avons confirmé son identité et nous avons enterré le cadavre » a-t-il également indiqué. Quant au camp adverse, « l'un des deux hommes qui a été tué est Fazul Abdullah, que Dieu bénisse son âme », a déclaré à l'AFP un leader des shebab sous couvert d'anonymat. « Il est mort, mais il vit encore pour les milliers de moujahidine qui continuent de combattre les ennemis de l'islam », a-t-il ajouté.

Un haut responsable américain à Washington a également confirmé son décès. « Nous saluons le bon travail effectué par le gouvernement fédéral de transition [somalien]. La mort de Fazoul supprime l'un des chefs opérationnels les plus expérimentés d'Afrique de l'Est » a-t-il déclaré.

Le terroriste avait été l'un des acteurs-clé des attentats contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es Salam, qui ont fait 218 morts en juillet 1998. Il était également impliqué dans les attentats anti-israéliens de Mombasa au sud-est du Kenya, qui ont fait 15 morts le 28 novembre 2002.

Toutefois, l'information n'a pas été confirmé par le gouvernement de transition somalien, dont le ministre de l'Intérieur a été tué dans un attentat hier. La mort de ce Comorien intervient un mois après celle du numéro un du réseau Al-Qaida, Oussama Ben Laden, tué par un commando américain le 2 mai au Pakistan. Un autre chef présumé d'Al-Qaida dans la Corne de l'Afrique, le Kényan Saleh Ali Saleh Nabhan, avait été tué tué en septembre 2009 au cours d'un raid héliporté des forces spéciales américaines dans le sud de la Somalie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Le chef d'Al-Qaïda en Afrique de l'est abattu en Somalie » datée du 11 juin 2011.

Sources



  • Page Somalie de Wikinews Page « Somalie » de Wikinews. L'actualité somalienne dans le monde.