Sergueï Lavrov : La fermeture de la base américaine de Manas est un droit souverain du Kirghizstan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sergueï Lavrov

8 février 2009. – La décision kirghize de fermer la base aérienne américaine de Manas située sur le territoire de l'aéroport international de Bichkek est un droit souverain du Kirghizstan, a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne Rossia.

« La question du déploiement des bases militaires étrangères relève de la compétence des États souverains et la décision prise par les autorités kirghizes respecte ce principe », a indiqué M.Lavrov.

Le ministre russe a confirmé que les États-Unis avaient demandé à la Russie d'autoriser le transit non militaire vers l'Afghanistan via le territoire russe après la fermeture de la base aérienne de Manas aménagée au Kirghizstan en décembre 2001 dans le cadre de l'opération « Liberté immuable » lancée par la coalition antiterroriste en Afghanistan. « Il y a quelques jours, la partie américaine nous a demandé de contribuer à la réalisation de l'entente Russie-OTAN de 2008 sur le transit de cargaisons non militaires de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité en Afghanistan (ISAF) via le territoire Russe. Nous avons rapidement donné une réponse positive », a précisé M.Lavrov.

Le 3 février dernier, le président kirghiz « Kourmanbek Bakiev », en visite à Moscou, a annoncé sa décision de fermer la base aérienne américaine de Manas qui abritait 1 200 soldats, ainsi que des avions de transport militaire américains. Le parlement kirghiz examinera le projet d'arrêté gouvernemental prévoyant la résiliation de l'accord américano-kirghiz approprié la semaine prochaine.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La fermeture de la base américaine de Manas est un droit souverain du Kirghizstan (Lavrov) » datée du 7 février 2009.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.