Sept États membres de l'espace Schengen créent « Schengen plus »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

27 mai 2005. – Sept États membres de l'Espace Schengen ont signé un accord vendredi à Prüm, en Rhénanie-Palatinat (Allemagne) instaurant un nouvel espace de cooperation en matiere policière pour selon un communiqué « combattre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et l'immigration illégale » de manière plus efficace.

Les ministres de l'intérieur ou de la justice de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Belgique, de l'Espagne de la France du Luxembourg et des Pays-Bas qui instaurent cet espace « Schengen plus » pourront désormais plus facilement s'echanger des empreintes digitales et génétiques pour identifier à l'echelle européenne des délinquants sexuels par exemple.

Les domaines de la violence dans les stades (en prévision de la Coupe du monde de football 2006 en Allemagne) et surtout du terrorisme seront également renforcés, permettant entre autres la présence de gardes armés à bord d'avions de ligne. Le ministère français se félicite également de l'avancée dans le domaine de la protection commune contre l'immigration clandestine.

Sources