Séries éliminatoires de la LNH : les Canadiens de Montréal éliminent les champions en titre

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs

13 mai 2010. – Ce mercredi, se déroulait le septième et ultime match de la série de deuxième ronde opposant les Penguins de Pittsburgh, les champions en titre de la coupe Stanley, aux Canadiens de Montréal. En première ronde des séries, les Canadiens avaient éliminé en septième match les Capitals de Washington qui avaient terminé premier au classement en saison régulière, tandis qu'ils s'étaient tout juste qualifiés pour les séries avec leur huitième position. Cette fois-ci, toujours en septième rencontre, la formation de Montréal a éliminé les champions en titre par la marque de 5 à 2. Depuis 1993, année où ils ont remporté la coupe, les Canadiens de Montréal ne se sont jamais parvenus aussi loin dans les séries éliminatoires.

L'adversaire de Montréal pour cette finale de conférence sera le vainqueur de la série opposant les Bruins de Boston aux Flyers de Philadelphie, qui se conclura également en septième rencontre. La première partie de cette série de troisième ronde aura lieue ce dimanche.

Il à noter que la partie de mercredi fut la dernière de l'équipe de Pittsburgh à être jouée dans le Mellon Arena, surnommée l'« Igloo ». C'est la première fois de l'histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH) qu'un amphithéâtre est abandonné à la suite d'un septième match de série.

Dans les 26 premières minutes de la rencontre, les Glorieux avaient une avance de quatre buts contre aucun pour son opposant. Après seulement dix secondes de jeu, le capitaine des Penguins, Sidney Crosby, a reçu une pénalité pour mise en échec illégale. Les Canadiens ont profité de cette supériorité numérique un peu par chance, étant donné que l'arbitre avait levé le bras pour signaler une pénalité à retardement pour les Penguins. Le défenseur des Canadiens, Pernell-Karl Subban, envoya un tir inoffensif en direction du gardien des Penguins, Marc-André Fleury. Cependant, l'attaquant du Tricolore Brian Gionta fit dévier la rondelle de sa trajectoire grâce à la palette de son bâton pour permettre à celle-ci de se faufiler derrière Fleury. Ce dernier concède un but au premier tir de la partie pour la troisième fois de la série.

Sources