Sénatoriales françaises 2008 : la gauche progresse de 23 sièges

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 septembre 2008. – Les grands électeurs se sont déplacés dans leurs chefs-lieux de département respectifs pour élire 114 sénateurs. La Haute Assemblée se renouvelant par tiers tous les deux ans, c'était donc la Série A qui était appelée aux urnes. Cette série comprend :

Hors série A :

Soit 102 sièges renouvelés et 2 pour les COM nouvellement créés (Saint-Barthélemy et Saint-Martin).
10 sièges supplémentaires sont créés pour tenir compte des évolutions démographiques (Ain, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Drôme, Eure-et-Loir, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Guyane et Polynésie française).
Les sénateurs élus en 2008 le sont pour 6 ans.

Compte tenu de la progression de la Gauche lors des dernières élections locales (municipales et cantonales), celle-ci s'est traduite dans le scrutin d'hier pour l'élection des sénateurs. Ainsi, 23 sièges basculent à gauche laissant encore une confortable majorité dans la Chambre Haute à la droite. La nouvelle assemblée tient compte de l'évolution démographique depuis les derniers recensements avec l'élection de 12 sénateurs supplémentaires.

Parmi les sénateurs sortants qui se représentaient pour un nouveau mandat, dix ont été battus lors du scrutin.

Nom Prénom Parti Département
Ackermann [1] Yves PS Territoire de Belfort
Arnaud Philippe UC-UDF Charente
de Broissia Louis UMP Côte d'Or
Delfau Gérard RDG Hérault
Laffitte Pierre RDSE[2] Alpes maritimes
Mortemousque Dominique UMP Dordogne
Nogrix Philippe UC-UDF Ile et Vilaine
Othily Georges RDSE[2] Guyane
Puech Jean UMP Aveyron
de Richemont Henri UMP Charente

La composition du Sénat est la suivante :

Parti Avant Après Différence
CRC[3] 23 24 +1
PS 95 115 +20
RDSE[2] 17 15 -2
UDF 30 30 0
Divers 6 9 +3
UMP 159 150 -9
Notes

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.