Sécheresse du printemps 2010 au Québec

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CL-215 en action (Abitibi, 2005).

27 mai 2010. – Le Québec subit une sécheresse en ce printemps 2010. Les autorités conseillent de boire beaucoup d'eau et de passer au moins deux heures par jour dans des endroits climatisés. Plusieurs municipalités québécoises ne parviennent pas à approvisionner suffisamment les citoyens en eau. Le niveau des cours d'eau correspond à ce qu'il est généralement à la fin août/début septembre.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a recensé des dizaines de feux de forêt sur le territoire, dont quelques-uns ne sont pas encore maîtrisés. La situation est particulièrement difficile en Mauricie : 1 300 résidents de Wemotaci, une réserve indienne située à une centaine de kilomètres au nord de La Tuque, ainsi qu'environ 70 habitants de la réserve d'Obedjiwan, ont été évacués.

Environ 500 personnes ont été mobilisées sur les lieux pour combattre les incendies. L'arrivée d'avions-citernes du Manitoba est prévue pour jeudi. La SOPFEU a également demandé de l'aide de pompiers d'autres provinces.

Fumée assombrissant le ciel de Québec.

Sources