Rwanda : l'opposante Victoire Ingabire interdite de sortie du pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Rwanda

25 mars 2010. – L'opposante rwandaise Victoire Ingabire a été empêchée de quitter le territoire national, mardi dernier, alors qu'elle s'apprêtait à prendre l'avion à l'aéroport de Kigali. Des policiers l'ont alors interpellé, lui annonçant qu'elle devait répondre à une convocation. Après interrogatoire, elle a expliqué avoir reçu comme consigne de se tenir à la disposition de la justice.

Selon elle, la question de savoir pour quels motifs elle accuse le FPR[1], parti au pouvoir, d'avoir également une responsabilité dans le génocide de 1994, lui a été posée. L'opposante rwandaise affirme avoir invité ses interrogateurs à consulter la résolution 955 du Conseil de sécurité de l'ONU, « qui stipule que les deux côtés qui luttaient pour le pouvoir au Rwanda dans les années 1994 ont des responsabilités dans les crimes commis ».

Mme Ingabire est présidente des FDU[2], un parti créé en exil et non enregistré par les autorités rwandaises. Elle a été désignée candidate officielle des FDU à l'élection présidentielle d'août prochain. Récemment, le parti avait dénoncé « un nombre croissant de menaces, d'agressions et de harcèlements » dont certains de ses membres auraient fait l'objet.

Notes

Sources



  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.