Russie : découverte d'un émetteur de radiation chez un particulier

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 juillet 2008. – Les autorités russes ont confisqué un puissant émetteur de radiation que possédait un particulier, dans la ville d'Oussouriisk, en Sibérie. L'intéressé l'avait simplement stocké dans son propre garage.

Selon la compagnie chargée de la liquidation des pollutions radioactives, ce serait un habitant détenteur d'un dosimètre qui aurait constaté une radioactivité dépassant de 5 à 7 fois la norme tolérée par les autorités russes. Après investigations, les autorités sanitaires, ainsi que la compagnie Primtekhnopolis[1] ont pu saisir un objet en métal ne mesurant qu'un seul centimètre. Ce dernier émettait des rayons gamma, très dangereux pour la santé.

Son détenteur a avoué l'avoir trouvé dix ans auparavant « sur le territoire d'une unité militaire où il travaillait. L'homme avait ramassé la pièce supposant qu'il s'agissait d'un élément de roulement (…) Selon lui, après le premier contact avec l'objet, il a souffert de rougeurs et de démangeaisons, conduisant, par la suite, à des plaies qui ne se cicatrisaient pas », rapporte l'Agence de presse RIA Novosti.

Notes
Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Extrême-Orient russe: un objet radioactif confisqué chez un particulier » datée du 21 juillet 2008.

Sources