Royaume-Uni : le patron de l'antiterrorisme démissionne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9 avril 2009. – Le responsable de l'unité antiterroriste de Scotland Yard, Bob Quick, a dû démissionner jeudi après avoir failli faire échouer une opération antiterroriste, a annoncé aux journalistes le maire de Londres.

L'opération, qui a été menée avant le délai fixé en raison d'une erreur de M. Quick, a débouché sur l'arrestation de douze suspects mercredi soir dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Quelques heures plus tôt, Bob Quick, chargé de lutte antiterroriste à Scotland Yard, était arrivé dans la résidence du premier ministre Gordon Brown pour un entretien. Il a été photographié par la presse alors qu'il tenait avec négligence des documents classés « top-secret » qui faisaient mention de détails de cette opération, ce qui a forcé à la lancer dans la hâte en raison du risque de fuite.

Lorsque les médias ont relayé le déclenchement des perquisitions, Bob Quick a admis avoir commis en erreur et exprimé son profond regret au patron de la police de Londres.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Royaume-Uni: le patron de l'antiterrorisme démissionne » datée du 9 avril 2009.

Sources



  • Page Royaume-Uni de Wikinews Page « Royaume-Uni » de Wikinews. L'actualité britannique dans le monde.