Royaume-Uni : des journaux accusés de diffamation et d'atteinte à la vie privée sur la couverture d'un assassinat

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 avril 2011. – Six journaux britanniques sont confrontés à des actions en justice revendiquant une réparation pour la diffamation et la violation de la vie privée de Chris Jeffries, un homme qui a bénéficié d'une couverture médiatique intense lors de son arrestation en décembre pour l'assassinat de Joanna Yeates. Chris Jeffries a ensuite été libéré et un autre homme a été accusé à la place.

L'avocat Louis Charalambous dit que Jeffries « revendique sa réputation à la suite du traitement épouvantable dont il a été l'objet » de la part de six journaux : The Sun, The Daily Mirror, The Daily Star, Daily Express, Daily Mail et Daily Record. Les journaux ont tous couverts l'arrestation de cet homme à la suite de la découverte d'un corps dans la région de Clifton, située dans le comté de Bristol en Angleterre, le jour de Noël ; Joanna Yeates avait disparu de son appartement depuis le 17 décembre et Chris Jeffries était le propriétaire de cet appartement.

Un autre homme qui habitait à cette adresse à Clifton — Vincent Tabak — a été arrêté lorsque la police a relâché Chris Jeffries en le disculpant de toute participation à l'assassinat. La comparution de Vincent Tabak devant le tribunal est fixée au 4 mai et le procès devrait avoir lieu en octobre.

La couverture médiatique de l'arrestation de Chris Jeffries a attiré la critique à l'époque, Roy Greenslade a écrit pour le journal The Guardian que le suspect a subi « une diffamation » et le procureur général Dominic Grieve a averti les journaux qu'ils pourraient être poursuivis pour outrage à la justice. Bien qu'aucune poursuite n'ait été lancée à ce jour, Grieve a récemment intenté une action pour outrage au tribunal à l'encontre de deux des journaux visés par Chris Jeffries — The Sun et Daily Mail — lors de leur couverture d'un autre assassinat.

En plus des six journaux nationaux qui ont reçu des assignations, une action en justice est prévue contre plusieurs journaux locaux. « M. Jefferies ne fera aucune déclaration au sujet de ces allégations jusqu'à leur conclusion, qu'il espère être dans un très proche avenir », selon son équipe juridique du cabinet d'avocats Simons Muirhead and Burton.

Louis Charalambous a déjà poursuivi en justice tous les journaux sauf le Daily Record — aux côtés de The Sunday Express, The London Evening Standard, Metro, The Sunday Mirror, News of the World et The Scotsman - tout en représentant Robert Murat, sur plus de 100 articles de journaux « gravement diffamatoires » qui le relient à la disparition de Madeleine McCann . En 2008, Robert Murat a reçu 600 000 £ et des excuses, ainsi qu'un montant non divulgué de la chaîne BSkyB.


Sources[modifier | modifier le wikicode]