Royaume-Uni : Tottenham enflammé par de violentes émeutes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un pompier londonien tente d'éteindre un incendie après les émeutes.

7 août 2011. – Pas moins de onze personnes, parmi lesquelles huit policiers, ont été blessées au cours des affrontements survenus dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord de Londres, annoncent aujourd'hui les services d'urgence de la capitale britannique.

De violentes émeutes ont éclaté samedi soir à Tottenham, un quartier de la banlieue nord de Londres, après une marche de protestation en hommage à Mark Duggan, 29 ans et père de quatre enfants. Il avait été abattu jeudi dernier lors d'une fusillade avec les forces de l'ordre.

Samedi soir, près de 300 personnes se sont rassemblées devant le poste de police dans la rue principale de Tottenham en demandant de « restaurer la justice ». Dès le coucher du soleil, le quartier a été le théâtre de nombreux pillages et dégradations. Deux véhicules de police, un bus, des camionnettes et plusieurs bâtiments ont été incendiés. « On dirait que c'est la Seconde Guerre mondiale, qu'il y a eu un bombardement » raconte un habitant qui a vu son immeuble partir en fumée.

Des unités anti-émeute ont été dépêchées sur place afin de repousser les émeutiers. Lors des accrochages, huit policiers ont été blessés et hospitalisés, dont un avec des blessures à la tête.

Selon Stephen Watson, le responsable de la police londonienne, les forces de l'ordre resteront dans le quartier le temps nécessaire pour rétablir le calme dans les rues de la banlieue.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Londres: de violentes émeutes secouent Tottenham » datée du 7 août 2011.

Sources


  • Page Royaume-Uni de Wikinews Page « Royaume-Uni » de Wikinews. L'actualité britannique dans le monde.