Québec : des dizaines d'écoles visées par des alertes à la bombe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plusieurs établissements scolaires ont été évacués et fermés à la suite d'une soixantaine de menace au Québec.

3 novembre 2015. – Des unités tactiques ont été déployées par la Sureté du Québec qui a mis sur pied un poste de commandement multidisciplinaire. La Gendarmerie royale du Canada a également été appelée en renfort pour faire face à cette vaste menace contre des écoles.

Le ministre de la Sécurité publique a tenu une conférence de presse spéciale où il a soutenu prendre les menaces au sérieux. « La Sûreté du Québec a reçu, vers 1 h du matin, des informations selon lesquelles un courriel circulait pour aviser d'une alerte à la bombe dans les écoles du Québec et de l'Ontario. », a-t-il déclaré.

L'auteur des alertes se revendique d'un collectif « qui agirait en représailles aux actions des enseignants », précise le ministre, en lien avec la grève et les manifestations des enseignants dans les dernières semaines.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 3 novembre 2015

Jour suivant avant