Première perte annuelle de son histoire pour l'UBS

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Office building Kaiserstrasse Offenbach.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi UBS sur


31 janvier 2008. – Pour la première fois de son histoire, l'UBS annonce une perte sèche annuelle pour 2007. La dixième banque mondiale et première banque de Suisse, créée en 1997 par la fusion de la Société de Banque Suisse (SBS) et de l'Union de Banque Suisse, a annoncé le 30 janvier 2008, une perte totale de 4,4 milliards de francs suisses pour l'année 2007. Si les résultats définitifs et détaillés ne seront présentés que le 14 février, la banque a tenu à annoncer ces pertes de façon anticipée.

Un quatrième trimestre catastrophique

Bâtiment principal de l'UBS à Zoug.

Alors que la banque terminait le troisième trimestre de l'année 2007 avec une perte de 726 millions de francs et la volonté de redresser le mouvement dans le dernier trimestre, tous les espoirs se sont envolés dès le 10 décembre, lorsqu'un communiqué indique que le résultat du quatrième trimestre serait également négatif. De fait, la perte nette pour les trois derniers mois de l'année s'élève à environ 12,5 milliards de francs, dont plus de 12 milliards directement imputable aux positions liées au marché hypothécaire à risque (subprime) aux États-Unis d'Amérique.

Recapitalisation en vue

La banque a annoncé au début de l'année 2008 un programme de recapitalisation de 13 milliards de francs, dont 11 milliards financés par un fonds souverain de Singapour. Cependant, ce programme doit encore être approuvé par l'assemblée générale des actionnaires du 27 février prochain. Dans l'attente de cet apport, le titre boursier a fortement baissé ces derniers jours.

Sources