Présidentielle au Mali

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 avril 2007. – Environ 6,9 millions de citoyens maliens sur les 13,5 millions d'habitants que compte le pays vont se déplacer pour le premier tour de l'élection présidentielle. Ils doivent choisir parmi les 8 candidats en lice pour le scrutin, dont le président sortant M. Amadou Toumani Touré, soutenu par une coalition de 33 partis politiques, et l'ancien Premier ministre (de 1994 à 2000) et actuel président de l’Assemblée nationale Ibrahim Boubacar Keïta, soutenu, ainsi que les 6 autres candidats, par une coalition de 14 partis. Le président sortant est favori.

Le chef de l'État sortant a déclaré « Je souhaite que les élections se passent bien, que les Maliens votent dans le calme et en toute liberté »; ceci est sûrement une remarque à la suite des élections ni démocratique ni crédibles qui se sont déroulées au Nigeria le 21 avril dernier. Il a ajouté « Je souhaite que le taux de participation soit à la dimension de la force démocratique du pays ».
En effet, le taux de participation est la principale inconnue puisqu'aux élections de 1997 et 2002, seuls 25% des électeurs s'étaient déplacés.

Pour surveiller cette élection qui se déroule normalement depuis 8h00 (local et UTC) ce matin et qui se terminera à 18h00 (local et UTC), environ un millier d'observateurs internationaux sont présents sur l'ensemble du pays, c'est à dire dans les quelque 19 000 bureaux de vote que compte le pays. Les premières observations font état d'une participation plus importante qu'à l'accoutumée. Les résultats officiels seront connus le 3 ou le 4 mai.

Notons enfin que, malgré sa position dans le classement du développement humain des Nations unies (174e sur 177 pays), le Mali est régulièrement félicité pour ses progrès démocratiques depuis 15 ans, c'est à dire depuis la fin de la dictature militaire renversée par l'actuel président Touré.

Sources

Voir aussi