Poukhov : L'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN provoquera une crise profonde en Europe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 novembre 2008. – Les tentatives pour entraîner l'Ukraine dans l'OTAN entraîneront une crise militaire et politique en Europe, qui fera oublier la guerre en Géorgie, qui ne sera plus qu'un épisode insignifiant, a déclaré vendredi à Moscou Rouslan Poukhov, directeur du Centre russe d'analyse des stratégies et des technologies.

« Il est tout à fait clair que la question de l'entrée ukrainienne dans l'Alliance est une bombe nucléaire pour les relations entre la Russie et l'Occident », a indiqué M. Poukhov qui aurait dû présenter jeudi un document consacré aux aspects militaires et stratégiques des rapports Russie-OTAN à la conférence de Londres, portant sur le conflit en Ossétie du Sud, mais n'a pas pu quitter Moscou en raison d'un retard de visa.

Si l'Ukraine adhère à l'OTAN, elle sera confrontée à une crise politique intérieure en raison d'une grande diversité des valeurs culturelles et morales de sa population et d'un grand nombre d'habitants pro-russes en Crimée.

La Russie sera aussi partie prenante dans la crise politique en Ukraine, à son avis. « L'Occident sous-estime l'importance de la question ukrainienne pour la Russie et ne comprend pas que l'Ukraine constitue un facteur déstabilisateur colossal pour les relations entre l'Occident et la Russie. Si l'Occident reste dans ses illusions en estimant que la Russie tolérera l'adhésion ukrainienne à l'OTAN, cela provoquera une catastrophe », a estimé M. Poukhov.

La riposte militaire russe à l'agression géorgienne contre l'Ossétie du Sud a aussi beaucoup surpris l'Occident, a-t-il rappelé. D'autre part, la société russe a été choquée par la réaction anti-russe de l'Occident au conflit osséto-géorgien et à la disposition des pays occidentaux à appuyer et à justifier toutes les actions anti-russes, même les attaques contre les soldats de la paix et les civils russes. Cela a provoqué une montée des tendances anti-occidentales et anti-américaines en Russie, d'après lui.

Le conflit en Géorgie a démontré l'absence presque totale de points communs entre la Russie et les pays membres de l'OTAN dans le domaine de la sécurité. La société russe a compris qu'elle « ne pouvait pas se fier aux pays occidentaux dans le règlement des problèmes touchant sa sécurité nationale, ce qui paralyse le rapprochement entre la Russie et l'Occident dans le domaine de la défense », a déclaré l'expert.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  L'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN provoquera une crise profonde en Europe (expert) » datée du 21 novembre 2008.

Sources