Possibilité d'une nouvelle baisse de la production de pétrole

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 octobre 2008. – Le président de l'OPEP, Chakib Khalil, n'a pas écarté l'hypothèse d'une nouvelle baisse de la production de pétrole, à l'issue d'une réunion du cartel qui avait déjà décidé d'une réduction de 1,5 million de barils par jour pour enrayer la chute des cours.

Immédiatement après cette décision, le prix du baril est retombé à la bourse de Londres à 61,08 dollars le baril.

Je ne saurais vous dire de combien de facteurs nous devons tenir compte, a-t-il indiqué, interrogé par les journalistes sur l'éventualité de nouvelles baisses. Selon lui, l'approche de l'OPEP doit être pragmatique. S'il faut prendre des décisions, celles-ci seront prises, et il ne faut pas s'attendre obligatoirement à une nouvelle réunion, a-t-il indiqué.

Selon M. Khalil, le cartel n'avait pas prévu d'avance sa rencontre de vendredi. Celle-ci a été organisée de façon extraordinaire, à la suite d'une brusque baisse des cours pétroliers de 147 dollars en juillet à 70 dollars à la mi-octobre.

Cette décision (la réduction de production) a été dictée par la détérioration du marché pétrolier international et une nouvelle rencontre sera convoquée si nécessaire, a ajouté M. Khalil.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Pétrole: une nouvelle baisse de la production est possible (président de l'OPEP) » datée du 24 octobre 2008.

Sources