Plan de relance économique français : la construction du troisième porte-hélicoptères débute à Saint-Nazaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le BPC Mistral sister-ship du navire en construction

21 mai 2009. – La construction du troisième porte-hélicoptères de la Marine nationale française vient de commencer au chantier naval de Saint-Nazaire. La construction de ce navire fait partie du plan de relance économique de la France de 2008 : il doit permettre de soutenir l'activité du dernier grand chantier naval privé français spécialisé dans la construction de paquebots dont le carnet de commandes est aujourd'hui presque vide du fait à la fois de la récession économique en cours et des déboires de sa société mère norvégienne Aker Yards qui été rachetée en 2008 par le chantier coréen STX.

Le porte-hélicoptères construit est un Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) de la classe Mistral dont deux exemplaires ont déjà été mis en service. C'est un navire de grande taille (199 mètres de long, 32 mètres de large) très haut sur l'eau (65 mètres) qui peut embarquer à la fois 16 hélicoptères et plusieurs péniches de débarquement dans son radier. Dès sa mise en service prévue fin 2011, le BPC doit remplacer le navire-école Jeanne d'Arc qui doit être retiré du service en 2010. C'est la première fois qu'un navire de cette taille n'est pas confié à la DCNS ancien chantier naval de l'État, aujourd'hui privatisé.

Sources