Paris : cinq tableaux de maître volés au musée d'art moderne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Femme à l'éventail, de Modigliani, est l'un des tableaux volés à Paris.

22 mai 2010. – Cinq tableaux de maître, pour une valeur totale de près de 100 millions d'euros, ont été volés au musée d'art moderne de Paris jeudi 20 mai 2010. Les œuvres dérobées sont Le pigeon aux petits pois de Pablo Picasso, La Pastorale d'Henri Matisse, L'Olivier Près de l'Estaque de Georges Braque, la Femme à l'éventail de Modigliani et la Nature Morte aux Chandeliers de Fernand Léger.

Il s'agit très certainement du plus grand vol de tableaux en France. Le voleur s'est introduit par une fenêtre et a cambriolé les cinq peintures. Trois gardiens étaient présents, mais aucun n'a été alerté. En effet, un dysfonctionnement des systèmes de sécurité était signalé depuis le 30 mars.

Les spécialistes s'accordent pour dire que les tableaux ne pourront pas facilement être revendus, et seraient plutôt susceptibles de servir de monnaie d'échange dans le cadre de trafics.

Sources