Palmarès des Victoires de la musique 2008

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Abd Al Malik, sacré artiste masculin de l'année 2008.

9 mars 2008. – Présentée par Nagui, victime d'un accident de ski dix jours auparavant et quasiment aphone, la cérémonie des Victoires de la musique 2008 qui a eu lieu samedi soir a récompensé, entre autres, Vanessa Paradis, Abd Al Malik et Renan Luce (qui remporte les trophées de révélation de l'année et révélation scène). Cette 23e édition, retransmise en direct sur France 2 et France Inter, s'est déroulée au Zénith de Paris.

Lors de la soirée, plusieurs hommages ont été rendus : à Henri Salvador par Vanessa Paradis, à Carlos par Edouard Baer et Julien Doré et à Fred Chichin des Rita Mitsouko par une douzaine de guitaristes.

La grande déception de la soirée est pour la chanteuse Zazie, qui avait le plus grand nombre de nominations (cinq) mais qui repart sans récompense, tout comme Diam's l'an dernier.

Palmarès complet

Récompense Lauréat(e)
Groupe ou artiste interprète masculin de l’année Abd Al Malik
Groupe ou artiste interprète féminine de l’année Vanessa Paradis
Artiste de musiques électroniques ou dance de l’année Justice
Groupe ou artiste révélation du public de l'année Christophe Maé
Groupe ou artiste révélation scène de l’année Renan Luce pour «EN CONCERT»
L’album révélation de l’année Renan Luce pour «Repenti»
Album de chansons / variétés de l’année Vanessa Paradis pour «Divinidylle»
Album pop / rock de l’année Étienne Daho pour «L’invitation»
Album de musiques urbaines de l’année MC Solaar pour «Chapitre 7»
L’album de musiques du monde de l’année Yael Naim pour «Yael Naim»
Musique originale de cinéma de l’année Éric Serra pour «Arthur et les minimoys»
Chanson originale de l’année Christophe Willem pour «Double je»
Spectacle musical, tournée ou concert de l’année Michel Polnareff pour « Ze tour 2007»
Vidéo-clip de l’année Leslie Feist pour «1234»
DVD musical de l’année «Le Soldat Rose» réalisé par Jean-Louis Cap

Sources