Palestine : l'équipe nationale de football a joué son premier match à domicile

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
drapeau de la Palestine

27 octobre 2008. – La Palestine a joué dimanche le premier match de son histoire à domicile face à la Jordanie (1-1) devant une foule en liesse venue assister à une rencontre symbole de l'aspiration à l'indépendance. Vu de l'étranger, une telle affiche, entre deux sélections qui émargent au 180e et au 112e rang du classement de la FIFA, pourrait sembler anecdotique. Le stade, entouré d'un important dispositif de sécurité, a été pour l'occasion décoré des portraits de Yasser Arafat, le dirigeant historique palestinien mort en 2004, du roi Abdallah II de Jordanie et de l'actuel président palestinien Mahmoud Abbas.

« Je peux vous dire que le football vous donne de l'espoir. Le football donne aussi espoir aux hommes politiques d'atteindre leurs buts », a déclaré le président de la Fifa Joseph Blatter, à Ramallah, aux côtés de M. Abbas et de son Premier ministre Salam Fayyad.

Officiellement, la sélection palestinienne a vu le jour en 1934, à l'occasion d'un match contre l'Égypte, au Caire, comptant pour les qualifications de la Coupe du monde 1934. Ce 16 mars, l'équipe se fait étriller 7-1 par les Égyptiens.

Les véritables débuts de l'équipe palestinienne de football datent d'un match contre la Syrie, à Damas, en 1946. Suivent cinquante années de tribulations, indexées sur l'histoire du mouvement national palestinien.

En 1998, la Palestine fait enfin son entrée dans la FIFA. Un rang qu'elle honore l'année suivante avec une médaille de bronze inattendue aux Jeux panarabes de Jordanie. Mais les ennuis reprennent avec le début de l'Intifada en 2000. Sa dernière victoire remonte au mois d'avril 2006 (4-0 contre le Cambodge). La sélection atteint son meilleur classement FIFA : 115e. Depuis le début de l'année, l'équipe n'a joué que deux fois.

« Pour les qualifications au Mondial 2006, l'équipe s'entraînait à Ismaïlia, en Égypte, et jouait ses matches "à domicile" dans le stade de Doha, au Qatar » raconte Izzat Hamzeh, l'entraîneur de l'équipe.

À la 8e minute de jeu, Ahmad Kashkash ouvre le score après une passe en profondeur et un dribble sur le gardien de but jordanien, sorti de manière hasardeuse de ses cages. Mais, à la 48e minute, la Jordanie revenait au score par un tir flottant de Raëd Freich. Le score en restera là.

Le match était aussi l'occasion pour les Palestiniens de donner l'image d'une unité, mise à mal par les luttes intestines entre les mouvements Fatah et Hamas qui a pris de force le pouvoir à Gaza. La formation palestinienne a choisi Ahmad Kashkash comme capitaine, un attaquant originaire de Gaza.

Sources


  • Page Palestine de Wikinews Page « Palestine » de Wikinews. L'actualité palestinienne dans le monde.